OLIVENZA

Versão Portuguesa     English versión  

Cette population singulière est située au sud de Badajoz, à 24 kilomètres de la capitale et aux kilomètres peu abondants de la rivière la Guadiana, une limite frontalière avec le Portugal. Son histoire est liée aux rencontres et les désaccords que l'Espagne et le Portugal ont eus le long des temps.

Après la conquête de Badajoz en 1230, Alphonse IX du Léon dans une reconnaissance à l'aide prêtée par les chevaliers templarios, a octroyé à cet Ordre de propres terres dans Alconchel et dans l'actuelle contrée, en étant dans cette époque Olivenza un petit village. En 1256 on crée l'Encomiemda de Olivenza, jusqu'à ce que dans le règne d'Alphonse X le Savant, le territoire soit fasciné par le Conseil municipal de Badajoz et par son Évêché.

PRODUITS DE LA TERRE...

La Reconquête a occasionné des affrontements fréquents entre les royaumes(règnes) du Léon, de la Castille et du Portugal, par ce que dans cette carte politique elle fut assujettie aux Traités de Badajoz, d'Alcañices et à celui-là de Lisbonne de 1668. En 1267 Alphonse X de la Castille et du Léon et Alphonse III du Portugal décident que l'Algarve reste intégré dans la couronne portugaise et la Guadiana s'établit le cours de la rivière comme frontière de Badajoz à Ayamonte entre les deux pays. En conséquence, Oliveza et son une zone avec localités comme Mourao, Moura et Mértola, ont passé au règne de la Castille. Dans quelques moments de grande faiblesse politique en Castille, D. Dionis du Portugal a mis telle situation à profit stratégiquement, en forçant depuis le traité d'Alcañices en 1297, par laquelle le Portugal récupère le triangle Mértola-Noudar-Mourão, ainsi que la contrée d'Olivenza au sud de Badajoz et le Plus grand Champ au Nord, afin d'isoler la ville de Badajoz. De cette époque la ville conserve des monuments aussi représentatifs que l'église de la Madeleine de style singulier gothique manuelino.
puerta mwedieval
o o puerta medieval
o
o o o
o o o o o o

Avec la Guerre la Restauration du Portugal la ville est conquise en 1657 par le Duc de Germán Sain, étant rendu au Portugal en 1668, après que a été reconnu l'indépendance du royaume Portugais. Plus tard au cours de la Guerre des Oranges elle a été nouvellement occupée par l'Espagne en 1801, en restant dans son pouvoir(puissance) de forme définitive, au moyen du Traité de Badajoz, signé par l'Espagne et la France et par le Portugal. Les défenses de la population, elles ont été renforcées par une nouvelle enceinte défensive, la fortification abaluartada qui entourait toute la localité, au moyen des rideaux, des remparts et des fosses, en constituant cette fortification un importantísma une forte place dans le territoire frontalier.

o o o o o
o o
o o
o o o murallas o o o o
Durant la Guerre d'Indépendance, quelques semaines avant la conquête définitive de Badajoz par les alliés Ingleses, des Portugais et les Espagnols sous la conduite du Duc de Wellington, des troupes portugaises ont pris aux français la ville, laquelle ils ont abandonnée devant l'ordre d'un anglais la livrer à l'Espagne, donnée par le maréchal. La ville a su garder les traditions, la culture, les monuments et même son "fallacieux" une Portugaise, le long des années, malgré une pleine intégration consciente dans la nation espagnole.
o o o o o o
o o o o
o o o o o
o o o o
o oo o o
o o o o o o o o

La fortification bastionnée d'Olivenza était un importamnte un bastion défensif chez l'Espagnole placée en face portugaise. Il a subi quelques siéges entre 1811 et 1812 et après les combats par la place, l'ensemble défensif est resté assez ruiné. La paix qu'il a poursuivie aux Guerres Péninsulaires, a fait que des quartiers, balaurtes et revellines, étaient progressivement négligés, en consistant absorvidos par le développement urbain, en ce qu'il a occupé ces réduits progressivement.

Heureusement le Conseil municipal et l'Assemblée de l'Estrémadure réalisent un processus de restauration et de mise dans une valeur de ces contrucciones singuliers militaires. Par cela l'un des principaux des monuments d'Olivenza, il contribue après avoir resurgi du patrimoine de cette ville si propre.

abaluartada o abaluartada o abaluartada
o o
baluarte panoramica o baluarte
o o
o o abaluartada o o
abaluartada abaluartada
puerta del calvario o o
o o
abalaurtada
o o o o o o o o
i i i
fortification bastionnée

   www.dip-badajoz.es/municipios/comarcas/c_olivenza/olivenza/entrada.htm             www. ayuntamientodeolivenza.com                     fotografias propiedad del autor      

Antonio García Candelas     enlaces   Suggestions et impressions
ENTREÉ ELVAS ZAFRA PORTALEGRE FORTIFICATIONS BASTIONNÉE BADAJOZ